The Outbreak – Metal Fest#2

samedi 12 mai @ 19h00 à 02h00

Chato'do

113 avenue de Vendôme

  • Pré-vente : 15 €
  • Sur place : 18 €

?

11.12 mai 2018

– Vendredi 11 mai : Hangman’s ChairExtreme Precautions / Psykup / FoSS / Nesseria / Beyond The Styx
– Samedi 12 mai : Insanity Alert / Boris Viande / Do Or Die / Comity / Zero Absolu / The Rise Inside
www.theoutbreakfest.com

Tarifs

Billet 1 jour (Vendredi OU Samedi) : 15€ en pré-vente // 18€ sur place
Pass 2 jours (Vendredi ET Samedi) : 23€ en pré-vente // 28€ sur place
Site internet : Theoutbreakfest.com
Facebook : The Outbreak Festival 
Billetterie : billetterie.chatodo.com

Samedi 12 mai

Insanity Alert – thrash metal
Dans la veine d’Iron Reagan et Municipal Waste, Insanity Alert délivre un crossover thrash décalé, autant dans les textes que sur scène ou dans leurs clips. Le quatuor autrichien a sorti en 2016 un second opus Moshburger.

Boris Viande – grind/crust
Boris Viande aime jouer vite et fort. Naviguant entre le grind et le crust, le trio propose une musique brutale et incisive, toujours dans un état d’esprit convivial. Boris Viande reprend la route pour défendre des titres toujours plus rapides et bordéliques, axés sur l’auto dérision et la bonne humeur.

Do Or Die – metal/hardcore
Formé en 1999 en Belgique, Do Or Die a toujours été un groupe de scène. Mené par son chanteur et fondateur Chris Michez, Do Or Die se sent aussi bien sur les planches des grands festivals d’Europe, que devant cent personnes en club. Leur musique brutale mélange hardcore, metalcore, thrash et death pour un rendu ravageur !

Comity – extreme rock’n’roll
Depuis plus de 20 ans, Comity trace sa propre route, hors des sentiers battus, hors des modes, hors des clichés. Leur nouvel album A Long, Eternal Fall met en lumière un groupe délivrant quelques uns des moments les plus bruts et épiques du genre. Il englobe dans sa musique aussi bien le math rock, la noise que le tech metal.

Zero Absolu – post noise/metal/electro
Quelque part entre le post-rock, le math-rock, la noise et le post-metal, la musique de Zero Absolu est un voyage sans frontières, où boucles instrumentales (guitare, basse, chant, clavier) côtoient sons électroniques et batteries programmées.

The Rise Inside – metalcore
The Rise Inside propose des compositions inspirées par des groupes comme Parkway Drive, The Ghost Inside ou encore August Burns Red. L’ambition du groupe blésois est d’offrir une vision singulière du metalcore à travers des compositions agressives, mélodiques et modernes.

Exposition de Will Argunas les 11 et 12 mai à the Outbreak et du 02 mai au 30 juin à l’Espace Culturel E.Leclerc
A l’occasion de la sortie du livre Legends Never Die, venez découvrir l’univers graphique et rock’n’roll de Will Argunas.

Masterclass « La voix saturée » par Inside The Scream
14h30 à 17h30 au Studio Pôle Nord – 2 rue JB Charcot Blois

La voix saturée prend ses racines dans l’expression de la colère. Son utilisation s’est développée et adaptée aux différents styles musicaux et dans toutes les esthétiques on peut être amené à vivre cette décharge émotionnelle. Au travers de fondements théoriques et même scientifiques, cette masterclass permet de découvrir comment fonctionne la voix saturée et comment on peut prétendre à une maîtrise approfondie, sans risque du chant et des voix extrêmes. Masterclass animée par Adeline Bellart, professeur de chant chez Inside The Scream aux côtés de David Féron.
5€ // Gratuit pour les porteurs d’un billet The Outbreak. Inscription à info@theoutbreakfest.com

Conférence « 1978-2018 – L’Histoire du Heavy-Metal » par Christophe Brault
16h30 à 18h30 à L’Espace Culturel E.Leclerc – rue Porte côté Blois // GRATUIT

Après l’âge d’or du hard rock durant les 70’s, le heavy-metal s’étoffe et se durcit vers 1978 et va vivre une décennie 80 en total épanouissement à travers une multitude de familles (heavy, hair metal, power, thrash, grindcore). Les années 90 sont celles de l’underground avec le black metal, le death ou le doom mais aussi celle du succès « crossover » avec le nu metal, la fusion ou l’indus. Ses ouvertures aux autres styles de rock et au classique sont régulières dans l’histoire et si le metal n’est que pure énergie, un défouloir vital, il est surtout éternel.