15 ans de Roxette : Manu Lanvin + Gaume

samedi 14 octobre @ 20h30

Chato'do

113 avenue de Vendôme

  • Pré-vente : 15 €
  • Sur place : 20 €

?

L‘association Roxette fête ses 15 ans!
A cette occasion, Roxette pose ses valises au Chato‘do et vient souffler ses bougies en musique avec Manu Lanvin et Gaume !

Manu Lanvin

Avec cinq albums à son actif et de nombreuses collaborations artistiques déterminantes comme avec Calvin Russell, Neal Black et Paul Personne, Manu Lanvin, chanteur et guitariste émérite s’est frayé une place incontournable dans le paysage du blues rock français.
Son dernier album « Sons of the blues » ( Verycords / Warner) est enregistré entre Paris et Memphis avec la complicité du Devil Blues ( Jimmi Montout à la batterie, Gabriel Barry à la contrebasse). « Sons of the blues » s’inscrit dans la continuité de son prédécesseur «Mauvais Casting». Un blues rageur aux riffs inventifs et endiablés. L’apport des cuivres sur certains titres donne une touche « rock fifties » plus qu’attachante au power trio.
Avec ce dernier opus, Manu Lanvin confirme sa place parmi les grands bluesmen de sa génération.
Site // Facebook

Gaume

GAUME est un sale gosse… De ceux à qui l’on s’attache. Mi-badboy, mi-ange, Roman GAUME parle vrai. Il n’en fait qu’a sa tête mais sa tête est bien faite et il a du talent. Un talent d’écriture, avec des titres qui sonnent comme des standards, mais aussi un talent d’interprétation. On touche ici la grâce.
Chaque titre nous téléporte entre confidences chuchotées et étendards brandis, pépites de rock et de folk. C’est mature, sensible et intimiste.
GAUME a la bougeotte… Sans renier ses chemins creux qu’il emprunta naguère en groupe en emboitant les pas d’Elliott Smith. Il s’est forgé pour ce nouveau départ un personnage des plus endurcis. Il a découvert en lui une autre façon de chanter, d’écrire, d’aborder la musique. Jusque-là réservé et pudique, il semblait se retrancher derrière des noms collectifs. Mais ça c’était avant. Avec ce premier EP, il nous invite à visiter les tréfonds de son âme, sensible et écorchée, semblant se découvrir lui-même. GAUME sait maintenant où il va. Et il l’accepte, le revendique. Et pourrait bien entrainer beaucoup de monde avec lui…
Site // Facebook